Décryptage - L'assurance vie entière par notre Expert de l'assurance Prévoyance

Historiquement, le client se dirige vers l’assurance vie « classique » lorsqu’il souhaite se constituer une épargne et vers l’assurance temporaire décès lorsqu’il cherche à protéger sa famille en cas de décès. 
Découvrez le décryptage de l'assurance vie entière par notre Expert de l'assurance Prévoyance
 
 
 
Pourquoi l’assurance vie entière est-elle méconnue ?
Historiquement, le client se dirige vers l’assurance vie « classique » lorsqu’il souhaite se constituer une épargne et vers l’assurance temporaire décès lorsqu’il cherche à protéger sa famille en cas de décès.

L’assurance vie entière a été confondue par le passé avec les contrats dits mixtes qui offraient une garantie en cas de vie et une garantie en cas de décès mais en contrepartie avec des frais importants et des valeurs de rachat faibles. Avec leur mauvaise image, les contrats mixtes peu à peu ont disparu entraînant avec eux la presque disparition de l’assurance vie entière.
 
Quel est l’intérêt d’un tel contrat ?

L’objectif est de transmettre un patrimoine dans une optique de prévoyance plutôt que de placement avec comme but premier une transmission dans un cadre fiscal favorable. Si pour le client, cet objectif est clairement identifié, c’est la réponse la plus appropriée en termes financier et fiscal car il permet aux héritiers de ne pas devoir vendre le patrimoine pour payer les droits de succession.

Ce contrat permet de désigner le ou les bénéficiaires de son choix et ajoute donc de la souplesse à la succession. C’est un atout important vu l’évolution actuelle de la composition des structures familiales. Avec l’apparition de nombreuses familles recomposées, le contrat, dans son optique succession, peut donc être un réel outil pour protéger l’enfant d’une première union, le nouveau conjoint ou toute autre personne.

Contrairement à une assurance temporaire décès, la garantie étant viagère, le capital est garanti d’être versé quelle que soit la date de disparition de l’assuré. Les cotisations de l’assurance temporaire décès augmentent avec le vieillissement de l’assuré pouvant atteindre un niveau difficile à assumer financièrement surtout par les personnes plus âgées. Avec la vie entière, ce n’est pas le cas. Autre atout non négligeable : l’assuré peut en cas de nécessité, disposer d’un capital correspondant à la valeur de rachat.

Avec une assurance temporaire décès qui offre une protection complémentaire en cas de coup dur limitée dans le temps, avec une assurance vie qui est adaptée à la constitution et à la valorisation d’un patrimoine, l’assurance vie entière comble un objectif de transmission. Ce contrat s’inscrit dans une véritable démarche patrimoniale.
 
Rédigé par Philippe GALLET, Responsable du pôle Prévoyance-Santé au sein de Groupama Gan Vie.